• Allmedia'18, mardi 23 janvier 2018

    Allmedia'18, mardi 23 janvier 2018

    CS Communication Suisse présente le rendez-vous de la com & de la pub

    Lire la suite...
  • KS/CS Communication Suisse rejette la nouvelle proposition relative à la loi sur les produits du tabac (LPTab)

    KS/CS Communication Suisse rejette la nouvelle proposition relative à la loi sur les produits du tabac (LPTab)

    Communiqué de presse

    Lire la suite...
  • Alors, tout baigne dans le beurre?

    Alors, tout baigne dans le beurre?

    Information aux médias de la CSL

    Lire la suite...
  • « Genève zéro pub » : les victimes seront l’emploi, les consommateurs, la culture et les commerçants

    « Genève zéro pub » : les victimes seront l’emploi, les consommateurs, la culture et les commerçants

    Communiqué au médias

    Lire la suite...
KS/CS Communication Suisse

« Genève zéro pub » : les victimes seront l’emploi, les consommateurs, la culture et les commerçants

Communiqué au médias

Zurich, 7 novembre 2017 – KS/CS Communication Suisse, l’association faîtière de la communication commerciale, a pris connaissance de l’aboutissement de l’initiative « Genève zéro pub ». Les arguments exposés nuisent à la société dans son ensemble, alors même qu’une récente étude suisse démontre qu’une grande majorité de la population est favorable à l’affichage.

KS/CS Communication Suisse prend acte que l’initiative communale « Genève zéro pub » a atteint le nombre de signatures requis et sera ainsi soumise, sous réserve de sa validation par les autorités, au délibératif communal. Les initiants ouvrent un débat toujours intéressant sur notre modèle de société mais proposent des mesures aux effets néfastes, dont les victimes seront finalement l’emploi, les consommateurs, la culture et les commerçants.

Rappelons que :

  • supprimer l’affichage commercial ne modifierait pas le paysage urbain genevois car 10% seulement des surfaces d’affichage en ville de Genève sont concernées ;
  • supprimer l’affichage commercial aurait une influence directe sur la diffusion et l’entretien des surfaces réservées à la culture et aux institutions, car ce sont les afficheurs qui s’en chargent grâce aux revenus commerciaux ;
  • supprimer l’affichage commercial amputerait les commerçants et les organisateurs d’événements genevois d’un média bon marché et simple à planifier ;
  • supprimer l’affichage commercial mettrait en péril une centaine d’emplois directs et indirects à Genève ;
  • supprimer l’affichage commercial représenterait une perte de revenus pour la Ville et un aurait effet négatif sur l’ensemble de l’économie locale.

L’affichage, un média qui a la faveur du public et des annonceurs L’affichage est très bien accepté par le public qui le juge sympathique à plus de 80% selon une étude publiée fin août 2017 (institut Innofact) :

  • il est peu intrusif, en particulier à Genève où la densité du nombre d’emplacements est faible ;
  • il est réglementé (loi sur la circulation routière, interdictions publicitaires) et autorégulé par les afficheurs qui en contrôlent le contenu ;
  • il est générateur d’emplois, des créatifs au personnel de pose et d’entretien, en passant par les imprimeurs et les sous-traitants ;
  • il crée de la valeur pour les quelque 150 annonceurs qui choisissent chaque année ce média à Genève.

Contact :
François Besençon
Vice-Président KS/CS Communication Suisse
+41 79 446 18 12


Frédéric Zamofing
Chef de projet
+41 76 453 91 41

 
KS/CS Communication Suisse a été fondée en 1925 en tant que première association du secteur de la publicité. Elle défend les intérêts des annonceurs, des agences de publicité, des agences de marketing direct et des agences médias, des prestataires de médias privés ainsi que des prestataires de médias de droit public pour toutes les questions d’ordre économique, juridique et politique propres à la communication commerciale. Selon une étude de 2012, KS/CS Communication Suisse représente un secteur économique d’une importance vitale pour le pays qui réalise un chiffre d’affaires annuel de quelque CHF 7,3 mrd et compte près de 22’000 postes à plein temps. Tous acteurs confondus, la branche contribue au produit intérieur brut (PIB) annuel à raison d’au moins 1,3 % ainsi qu’à la croissance de nombreuses autres branches économiques.

© Copyright: Kommunikation Schweiz KS/CS | Design & Technics by idfx.