Nous assurons vos arrières pour votre publicité

Le mot «Politique» recouvre-t-il pour vous une notion abstraite, éloignée de vos préoccupations? Quelque chose qui n’a rien à voir avec votre travail quotidien? Détrompez-vous. Au niveau de la politique fédérale et, de plus en plus, aussi au niveau cantonal, des interdictions et restrictions publicitaires menacent tout à fait directement votre liberté commerciale, voire la limitent parfois massivement – pour commencer par l’interdiction de la publicité pour des produits comme l’alcool et le tabac, de la publicité sur le petit crédit, et jusqu’à l’interdiction de la quasi-totalité de la publicité pour des denrées alimentaires contenant du sucre, du sel ou des graisses. Certains déploient même des efforts qui vont jusqu’à vouloir bannir totalement des villes la publicité commerciale. Afin d’empêcher de telles interdictions et pour vous permettre de continuer à travailler autant que possible sans obstacles, KS/CS Communication Suisse assure vos arrières sur le plan politique. Ces dernières années, ces efforts ont été couronnés de succès de manière croissante, notamment en ce qui concerne les lois sur la prévention, sur les produits du tabac ou sur le petit crédit qui ont été finalement formulées de manière moins stricte que ce qui était initialement prévu.

 

De cette façon, nous nous engageons à défendre la liberté dans la publicité et nous défendons donc directement vos intérêts:

  • Interventions directes au niveau fédéral par le biais de notre président, le conseiller aux États Filippo Lombardi
  • Travail permanent de lobbying pour la liberté dans la publicité – grâce à nos trois sections propres aux trois régions linguistiques du pays, également au niveau cantonal
  • Prises de position actives sur des projets de loi qui concernent la communication commerciale
  • Conseil et soutien aux associations des diverses branches des milieux économiques pour des affaires politiques pertinentes pour la publicité
  • Sensibilisation des parlementaires et des fonctionnaires fédéraux au travers de manifestations organisées par le groupe parlementaire «Médias et Communication commerciale» en collaboration avec l’association Médias Suisses
  • Liens étroits de collaboration avec les associations des diverses branches de la communication commerciale ainsi qu’avec les associations économiques les plus importantes comme economiesuisse et l’Union suisse des arts et métiers (USAM)
  • Collaboration au sein de l’Alliance des milieux économiques pour une politique de prévention modérée (AEPM)

Interventions directes au niveau fédéral

Grâce à notre président, le conseiller aux États et chef du groupe parlementaire PDC Filippo Lombardi, KS/CS Communication Suisse exerce une influence directe sur tous les projets de loi élaborés par la «Berne fédérale». De concert avec la conseillère nationale Nathalie Rickli et le comité de la section Suisse alémanique de KS/CS, Filippo Lombardi défend les intérêts de la publicité au niveau parlementaire. La co-présidence du groupe parlementaire «Médias et Communication» (voir ci-après), que M. Lombardi et Mme Rickli se partagent en triumvirat en collaboration avec le conseiller national Matthias Aebischer, fait également partie de ces activités.

Prises de position sur des projets de loi

KS/CS Communication Suisse défend les intérêts de l’ensemble de la branche de la communication – annonceurs, médias et agences de communication – pour toutes les procédures de consultation et projets de loi au niveau parlementaire qui touchent d’une manière ou d’une autre la communication commerciale. En font partie en priorité la rédaction de réponses aux procédures de consultation et de prises de position en faveur de la liberté dans la publicité ainsi que la participation à des auditions devant des commissions parlementaires du Conseil national et du Conseil des États.

Groupe parlementaire « médias et communications commerciale »

Conjointement avec l’association Médias Suisses, KS/CS Communication Suisse organise deux fois par année une manifestation de session du groupe parlementaire «Médias et Communication commerciale». Pendant ces manifestations compactes d’une durée de deux heures qui ont lieu pendant la pause de midi, les parlementaires et fonctionnaires fédéraux invités sont sensibilisés aux demandes et préoccupations des médias et de la publicité. Le groupe parlementaire est dirigé par le conseiller aux États Filippo Lombardi (président KS/CS), la conseillère nationale Nathalie Rickli (comité de la section Suisse alémanique de KS/CS) et le conseiller national Matthias Aebischer au sein de la co-présidence.

Collaboration avec des associations économiques

En particulier pour les projets de loi et procédures de consultation qui concernent la publicité, l’association faîtière de la communication commerciale collabore étroitement avec les associations économiques les plus importantes. Grâce à une présentation commune et à une argumentation uniforme, KS/CS Communication Suisse economiesuisse et l’USAM (Union suisse des arts et métiers) parviennent de manière répétée à empêcher des menaces d’interdictions publicitaires ainsi que l’adoption de directives qui auraient été initialement formulées de manière plus stricte.

Alliance des milieux économiques pour une politique de prévention modérée (AEPM)

L’Alliance des milieux économiques pour une politique de prévention modérée (AEPM) a été fondée en 2007 en réaction aux offensives de régulation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans le domaine de la prévention. Y siègent notamment, outre l’USAM dans son rôle de chef de file, des associations de branches directement concernées issues prioritairement des secteurs du commerce, de la restauration, de l’hôtellerie, des denrées alimentaires, des boissons et des produits du tabac. L’AEPM est toutefois ouverte, en principe, à toutes les organisations de branches de l’économie suisse. Pour de plus amples renseignements à ce sujet: awmp.ch.

La liberté dans la publicité ; un bien précieuxLa liberté dans la publicité ; un bien précieux

De manière répétée, des politiciennes et des politiciens auxquels la santé publique tient à cœur croient pouvoir résoudre avec des interdictions publicitaires des problèmes de société comme l’addiction au tabac et à l’alcool ou l’obésité. La plupart du temps, cela s’avère un leurre. Préjugés mis à part, il y a peu d’arguments contre la publicité; en revanche, très nombreux sont ceux qui parlent en sa faveur. Nous avons regroupé pour vous les arguments les plus importants.

© Copyright: KS/CS Kommunikation Schweiz | Design & Technics by idfx.